Rechercher
  • Anouar Touiyek

Visite du palais de Catherine: histoire, horraires, comment s'y rendre, que voir ?

Mis à jour : févr. 18





1. Histoire de la création du palais


Le palais de Catherine était la résidence préférée d’été de la famille impériale. Au cours des deux siècles, au palais de Catherine se déroulaient des réceptions diplomatiques et des bals luxueux.


L’histoire du palais commence en juin 1710 quand Pierre le Grand offre ces terrains à son épouse Catherine I. Sous la direction de l’achitecte J.Braunstein, la construction de la première maison impériale en pierre commence et reçoit le nom du « Les chambres en pierre de Catherine I ». Les travaux ont duré 14 ans et pour fêter l’achévement, un grand banquet avec des coups de canons a été organisé.


A l’intérieur du palais vous verrez une maquette de cette première construction qui comptait initiallement 16 pièces seulement.


Ce bâtiment a changé d’aspect en 1742, quand la nouvelle propriétaire, l'impératrice Elizabeth Petrovna a décidé d'augmenter la taille du bâtiment. La mise en oeuvre du projet a été commencé par un architecte russe M. Zemtsov, mais à cause de sa mort le chantier n'était pas terminé. Les travaux ont été repris de 1748 à 1756 par l'architecte impérial F. Rastrelli. L’édifice qu’on voit aujourd’hui est la reconstitution du palais de l’époque d’Elizabeth.


Le palais de style baroque impressionne les visiteurs par ses dimensions. Sa longueur est de près de 310 mètres. La façade splendide décorée des atlantes, cariatides, masques de lions et d’autres élements décoratifs reflète le style somptueux de cette époque des empereurs. Pour la dorure des élements décoratifs intérieurs et extérieurs, il a falu 100 kilogrammes d'or. C'est à cette époque-là que Rastrelli a introduit le système des salles disposées en enfilades qu’on a gardé de nos jours. On l'appelle l'enfilade d'or car si on regarde en arrière au bout de la visite des salles ,on ne voit que le couloir étincelant qui n'a pas de fin.




Le destin n'était pas clément envers le Palais Catherine. Chaque souverain estimait nécessaire d'en démolir ou d'en construire une partie. L’étape suivante dans la construction du palais date de 1770. La nouvelle propriètaire, Catherine II, passionnée d’art de l'Antiquité, désire que ses appartements soient décorés dans le style de classicisme. C’est l’architecte Charles Cameron qui réalise les désirs de l’impératrice.


Le dernier accord dans l’enfilade du palais a été marqué à l'époque de Nicolas I par la création de l’escalier de parade du style « deuxième rococo ». C’est l’escalier en marbre de Carrare que vous verrez tout de suite au début de la visite du palais.


Le moment le plus tragique de l'histoire du palais est lié avec la Seconde Guerre mondiale quand le palais a été totalement brûlé et rasé. Heureusement les travailleurs du musée ont pu évacuer presque tout les objets de valeurs en Sibérie et dans la cathédrale Saint-Isaac. C'est ainsi que pendant la reconstitution du palais à l'époque Soviètique les meubles, les peintures et les autres objets privés des empereurs sont revenus à leurs places.


2. Les horraires du palais et du parc en 2019


2.1 Le Palais


* En hiver est ouvert de 10: 00 à 17: 00 chaque jour sauf le mardi et le dernier lundi du mois

* De mai à septembre est ouvert de 10: 00 à 17: 00 chaque jour sauf le mardi

* Les caisses se ferment 15 minutes plus tôt


On vous recommande de commencer avec la visite du Palais pour continuer ensuite avec la promenade relaxante dans le parc. Dans le palais et le parc, les photos sont autorisées, à l'exception du salon d'ambre.


2.2 Le Parc


* septembre-avril de 7h00 à 21h00.

* mai-juin de 7: 00 à 23: 00

* juillet-août de 7: 00 à 22: 00

Les guichets sont ouverts de 9h00 à 18h00 en été (du 27 avril au 19 octobre). Le reste du temps, l'entrée est gratuite.


3. Comment se rendre au Palais de Catherine?


Le palais de Catherine se trouve dans la ville de Pouchkine. La route de Saint-Pétersbourg jusqu’à Pouchkine est de 30 km environ. Vous pouvez prendre un bus, un taxi ou un train public.


3.1 le bus


De nombreux bus partent vers la ville de Pouchkine de la station du métro Moskovskaya.

Les marchroutkas : K-287, K-342, K-342, K-545, K-299

Le bus : 187. Ce bus s’arrête près du parc du palais de Catherine, entre la rue « Sadovaya et Oranjereinaya ».

Le prix est 40 roubles.

Le temps de route environ 1 heure (s’il n’y a pas d’embouteillage).

Les buses partent chaque 15 minutes.


C’est un bon moyen de transport si vous n’êtes pas pressé, et si vous avez envie d’explorer la ville de Pouchkine.




3.2 le train


Les trains vers Pouchkine partent de la gare de Vitebsk. Cette gare se trouve à la station de métro Pouchkinskaya.

Le train part chaque 30 minutes

Le prix est de 47 roubles

Le temps en route est 30 minutes

Faites attention de ne pas râter votre station, la ville de Pouchkine n’est pas le terminus du train. Votre station sera « Tsarskoye selo ».

De la gare à Pouchkine jusqu’au palais il faut marcher 20 minutes ou prendre le bus №378



3.3 le taxi


Pour les taxis, nous vous conseillons de télécharger l’application Yandex taxi.

Prix : environ 1200 roubles

Durée: environ 45 minutes




4. Que voir ?


4.1 L'escalier de parade

La première chose que vous rencontrez est l'escalier principal du palais, en marbre blanc de Carrare. Cette magnifique création de l'architecte Monighetti a été construite à la place de deux salles Chinoises de Catherine II. Les murs sont décorés avec des vases et des plats de porcelaine chinoise et japonaise. Quand vous montez l'escalier, il y a des amours qui vous accueillent: d'un côté c'est l' "Amour qui se réveille" et de l'autre côté l' "Amour qui s'endort".



4.2 La salle dorée ou la salle des danses.

La première salle, dans laquelle vous vous retrouvez après l'escalier, laisse les impressions les plus excitantes! Vous êtes dans la Salle principale du palais. On l'appelle aussi la galerie Lumineuse. C'est une pièce d'environ de 900 m² qui a été conçue pour les réceptions officielles et les bals solennels. La salle impressionne par sa décoration: les murs qui sont couverts des sculptures dorées du sol au plafond, les fenêtres de deux côtés et les miroirs, la marqueterie du parquet... tout cela fait tourner la tête! Imaginez encore qu'à l'époque des empereurs on allumait ici 700 bougies qui se reflétaient dans les miroirs et faisaient la sensation de la fête éternelle.

Grâce aux 13 grandes fenêtres de chaque côté et les miroirs entre elles, l'architecte F. B Rastrelli a pu obtenir un tel effet que la salle semble énorme et sans fin. Tout son est répété 32 fois ici. Cela a été crée exprès pour que la voix de l'impératrice soit plus redoutable et plus autoritaire.


On appelle l'impératrice Elisabeth - "La Joyeuse" parce qu'elle aimait tellement les bals et surtout les mascarades! Les festivités, à son époque, pouvaient durer de 10 heures dans la soirée jusqu'à 5 heures du matin.


Pendant la Seconde Guerre mondiale la Salle dorée, comme et les autres salles du palais, a été brulée par les nazies et ce qu'on voit aujourd'hui, c'est un effort colossal des travailleurs soviétiques qui ont reconstitué chaque détail de l'intérieur à l'identique.




4.3. La salle arabesque

C'était la salle préférée de Catherine la Grande. La salle a été décorée par l'architecte Cameron. Sur les murs on voit des dessins arabesques qui représentent des scènes de la vie des anciens romains: hommes et femmes, monstres mythiques, histoires des mythes et de légendes. Une des détails uniques- un grand tapis de la manufacture de Lyon.



4.4 La perle du palais - le Salon d’ambre


C’est une pièce entièrement faite de panneaux d’ambre qui ont été offerts par le roi de Prusse Frédéric-Guillaume à Pierre le Grand.

Le salon d'ambre se trouvait au palais pendant deux siècles jusqu’à la Seconde guerre mondiale. Lors du siège de Léningrad, la ville de Pouchkine a été envahie par les Allemands qui ont démonté les panneaux et envoyé au Chateau de Königsberg. Finalement les panneaux ont disparu. Jusqu’à present personne ne sait où ils se trouvent.

La reconstruction a commencé 1981 à 1997. En 2003, pour le 300-ème anniversaire de la ville de Saint-Pétersbourg, le salon d'ambre a été réouvert au public. Aujourd’hui il est considéré comme la 8ème merveille du monde.



4.5 Le Jardin du Palais Catherine



Le Jardin impérial couvre 100 hectares et se divise en deux secteurs: un parc régulier, dit le jardin à la française et un parc paysager, dit à l'anglaise.


Dans le parc régulier se trouvent des curiosités: la galerie Caméron avec les chambres d'agathe, les bains, l'Ermitage, l'Amirauté et la Grotte où parfois vous pouvez écouter la chorale orthodoxe (l'acoustique est parfaite pour les chansons populaires russes ici).

Dans le parc paysager se trouvent des monuments et les constructions qui commémorent les victoires russes dans la guerre Russo-Turque.


Le pavillon de l’Ermitage mérite une attention particulière. A l’intérieur se trouve le mécanisme qui lève les tables vers le 1 -er étage. L’Ermitage était utilisé comme une place secrète pour les rendez-vous intimes. Quand les invités venaient à l'intérieur , le pont se lévait pour fermer l'accés aux autres personnes dans le pavillon. Au rez-de-chaussée il y avait une petite cuisine où quelques cuisiniers fidels faisaient le repas. Au premier étage il y avait une grande salle de réception de style baroque où les invités de l'impératrice dansaient, s'amusaient et dînaient. Pour avoir du repas, ils devraient sonner à la clochette, écrire le plat désiré sur une serviette et envoyer la commande en bas vers la cuisine avec la table montante. A son tour, les cuisiniers montaient les tables quand le repas été prêt. Ce système marche encore et impressionne tout le monde par son mécanisme extraordinaire.




Le meilleur moment pour visiter le Palais de Catherine est toujours et tout au long de l'année! La neige en hiver, les feuilles d'or en automne, la verdure de l'été et les premières fleurs du printemps... tout cela crée une atmosphère fantastique et inoubliable!


On vous souhaite une bonne promenade

et de belles découvertes dans le palais de Catherine!


pour plus d'infos: http://www.tzar.ru/en

230 vues